Tous les articles par Mme Coget

Comparaisons homériques 2022 Myrioi

Telle la goutte de lave qui provoqua l’éruption du volcan qui détruisit Pompéi, telle est ma sœur à l’égard de la maison si quelqu’un mange le dernier Kinder Bueno à sa place.

Robin V.

Comme un ours trahi par le temps qui passe de l’hiver au printemps en l’espace d’un instant sans que l’ours soit au courant – privé en un instant de son repos, le mammifère abandonné par Thémis ne peut combattre le temps et ainsi, seul sous le ciel il ressent un sentiment de haine -, tels étaient les hellénistes de terminale lorsque la réforme leur enleva les 3 points de moyenne durement gagnés.

Jean Fontaine et Pierrick Surimi

Comme le vent qui danse à travers les branches, caressant le feuillage de son souffle argenté et laissant chuter les quelques baies au sol, ainsi s’écoula l’heure bleue, l’aube s’installant et dominant le crépuscule.

L. N et C. R.

Ni ce cri ardent provenant de ce faucon aux couleurs fades que seul Echo écoute dans cette vallée, ni le craquement de ce mystérieux ancêtre résonnant dans cette forêt sourde, ni même le bruit d’une pierre sautant dans les profondeurs, rien ne fut semblable à toi, ma chère mère récemment sans pareil, criant ta solitude derrière cette porte fermée à clés par… nul autre que toi !

Océane T.

Aussi rapide qu’une étincelle qui s’embrase pour former une flamme qui brûle et dessine peu à peu une forêt toute entière, ne laissant derrière elle que cendres et bois carbonisés, telle était la colère d’un supporter à la vue du score final du match de son équipe favorite.

Julie O.

De même que la biche traquée par le chasseur et qui s’enfuit pour échapper aux traits mortels, le sabot frappant le sol, le cœur battant d’un rythme effréné, l’œil affolé et l’oreille frémissant, je me précipite pour ne pas rater le bus 13 lorsque je l’aperçois au bout de ma rue.

Arthur

Tel Hermès le messager des dieux qui du haut des cieux percevant toute intrusion au loin renseigne ses compagnons, le guetteur crie le « arha » pour alerter le réseau de l’arrivée des poulets.

Yanis, Vétène,Jules et Manil

Telle une araignée qui passe des journées entières sur sa toile lorsqu’elle est finalement détruite par un plumeau distrait, telles les abeilles dépitées par un ours qui a brisé leur ruche pour pouvoir manger leur miel, tel est mon sentiment lorsque je retrouve mon vêtement préféré déchiré par mon chat, ce prédateur sans scrupule.

Et tel le silence avant la brutale avalanche de poudreuse meurtrière, telles étaient ses journées dans son village composé de seniors.

Rosalie

Comparaisons homériques

Iliade XIII 703-708

ἀλλ᾽ ὥς τ᾽ ἐν νειῷ βόε οἴνοπε πηκτὸν ἄροτρον

ἶσον θυμὸν ἔχοντε τιταίνετον· ἀμφὶ δ᾽ ἄρά σφι

πρυμνοῖσιν κεράεσσι πολὺς ἀνακηκίει ἱδρώς·

τὼ μέν τε ζυγὸν οἶον ἐΰξοον ἀμφὶς ἐέργει

ἱεμένω κατὰ ὦλκα· τέμει δέ τε τέλσον ἀρούρης·

ὣς τὼ παρβεβαῶτε μάλ᾽ ἕστασαν ἀλλήλοιιν.

“On dirait deux bœufs, à la robe couleur de vin, qui, dans la jachère, tirent d’un même cœur la charrue en bois d’assemblage. À la racine de leurs cornes perle une sueur abondante. Sauf le joug poli, rien ne les sépare, quand ils foncent sur la ligne du sillon et qu’ainsi la charrue atteint le bout du champ. Les Ajax sont là de même, rangés strictement de front.”( Traduction française de Paul Mazon)

IL-XIV 394

οὔτε θαλάσσης κῦμα τόσον βοάᾳ ποτὶ χέρσον

ποντόθεν ὀρνύμενον πνοιῇ Βορέω ἀλεγεινῇ·

οὔτε πυρὸς τόσσός γε ποτὶ βρόμος αἰθομένοιο

οὔρεος ἐν βήσσῃς, ὅτε τ᾽ ὤρετο καιέμεν ὕλην·

οὔτ᾽ ἄνεμος τόσσόν γε περὶ δρυσὶν ὑψικόμοισι

ἠπύει, ὅς τε μάλιστα μέγα βρέμεται χαλεπαίνων,

ὅσση ἄρα Τρώων καὶ Ἀχαιῶν ἔπλετο φωνὴ

δεινὸν ἀϋσάντων, ὅτ᾽ ἐπ᾽ ἀλλήλοισιν ὄρουσαν.

“Ni le flot de la mer ne crie aussi fort en heurtant la terre, quand de tous côtés, il se lève au souffle du cruel Borée, ni le feu bruyant qui flamboie dans les gorges de la montagne, quand il s’est mis à embraser une forêt ; ni le vent qui se fait entendre autour des hauts chênes feuillus et qui, dans ses jours de colère, a des mugissements à nul autre pareils – tant la voix est puissante des Troyens et des Achéens, lorsque avec des cris effroyables ils se ruent les uns sur les autres.”

IL-XVII, 674

πάντοσε παπταίνων ὥς τ᾽ αἰετός, ὅν ῥά τέ φασιν

675 ὀξύτατον δέρκεσθαι ὑπουρανίων πετεηνῶν,

ὅν τε καὶ ὑψόθ᾽ ἐόντα πόδας ταχὺς οὐκ ἔλαθε πτὼξ

θάμνῳ ὑπ᾽ ἀμφικόμῳ κατακείμενος, ἀλλά τ᾽ ἐπ᾽ αὐτῷ

ἔσσυτο, καί τέ μιν ὦκα λαβὼν ἐξείλετο θυμόν.

« On dirait un aigle – celui des oiseaux du ciel qu’on dit avoir l’œil entre tous perçant – un aigle qui, si haut qu’il soit, ne manque pas de voir le lièvre aux pieds rapides gîté sous un buisson feuillu, et, fondant sur lui, vite le saisit et lui prend la vie. De même alors tes yeux brillants, divin Ménélas, tournent de tous côtés, cherchant si, dans le groupe si nombreux des tiens, ils n’apercevront pas, encore vivant, le fils de Nestor. »

OD-IV, 791 où Pénélope, menacée par les prétendants est comparée au lion menacé par les chasseurs :

ὅσσα δὲ μερμήριξε λέων ἀνδρῶν ἐν ὁμίλῳ

δείσας, ὁππότε μιν δόλιον περὶ κύκλον ἄγωσι,

τόσσα μιν ὁρμαίνουσαν ἐπήλυθε νήδυμος ὕπνος·

“Toutes les peurs qu’éprouve un lion quand des hommes s’avancent, refermant sur lui le cercle de leur ruse, elle les éprouvait quand la surprit le doux sommeil : la tête renversée, le corps souple, elle s’endormit.”

OD-V, 432

ὡς δ᾽ ὅτε πουλύποδος θαλάμης ἐξελκομένοιο

πρὸς κοτυληδονόφιν πυκιναὶ λάιγγες ἔχονται,

ὣς τοῦ πρὸς πέτρῃσι θρασειάων ἀπὸ χειρῶν

ῥινοὶ ἀπέδρυφθεν· τὸν δὲ μέγα κῦμα κάλυψεν.

 “Comme lorsqu’un poulpe ayant été arraché violemment de son gîte, à ses tentacules de petits cailloux restent attachés, ainsi contre les rochers, de ses mains hardies, des morceaux de peau furent arrachés ; et une grande vague le submergea”

On apprend également dans cet article la répartition statistique des comparants choisis et des comparés. Comme Mathilde, Homère aimait les lions puisque 19.7 % des comparaisons animales ont le lion pour comparant (soit 35 comparaisons)…

  • Quelques comparaisons homériques créées par vos soins.
  1. Celles de 2017 :

Les cheveux tels les tentacules d’une pieuvre secouée par l’océan chaotique et marchant de même qu’un ivrogne qui aurait bu toute la nuit, ainsi est ma sœur lorsqu’elle émerge de sa chambre au petit matin. (Elsa)

2. Celles de 2015

Tel Chronos dévorant ses enfants – ses cris résonnent dans les cieux et sous la terre -, tel était mon père lorsque je ne rangeais pas ma chambre.

Telle une fouine qui cherche une ruse pour mieux dévorer les bébés renards, telles étaient les filles qui se vengeaient lorsqu’on ne voulait pas faire ce qu’elles voulaient.

Et tel le guépard qui court dans la savane, ou tel le cheval qui galope dans les prés, crinière au vent et oreilles frémissantes, tel était Usain Bolt au championnat du monde d’athlétisme de Moscou 2013.

Et tel un mouton qui sort du lit de la rivière, ses boucles prenant une immense ampleur, le soleil se reflète sur ses blanches bouclettes, tel était-il lorsqu’il sortit de sa douche.

Et telle une grenouille qui se précipite et saute au loin dans la prairie pour fuir le grand bec du héron, tel était-il lorsqu’il aperçut la silhouette de sa belle-mère.

De même que le poisson rouge qui tourne et tourne en rond dans son bocal, de même Adrien cherche chaque semaine la salle du cours de latin.

Et telle une rivière desséchée par quelques jours d’ensoleillement intense, ou telle une forêt dénudée, défraîchie par un hiver rude, telle était Inès avant d’avoir ingurgité son hamburger.

Tel un vautour majestueux qui se pose sur le sceptre de Zeus, telle une tempête d’ouragan dévastant les villages de Grèce, telle la réaction d’Héra comptant toutes les tromperies de son mari, telle fut le pet de Mireille lorsqu’elle se posa sur le coussin.

Et pour finir, un texte bien étrange et sulfureux, qui fait mult usage de la comparaison homérique, Les chants de Maldoror

Concours Cicero édition 2021 : le 27 mars approche !

Cette année sur le thème des constellations.

Je copie-colle le billet de la page Facebook du concours qui donne le programme :

ÉPREUVES (suite du règlement – cf. billet du 10.09.2020)

Les candidats peuvent participer soit à une seule épreuve de leur choix, soit aux deux épreuves ; il convient de le signaler lors de l’inscription. Attention ! Le voyage en Grèce (Prix Antoine de NEUVILLE-ARISTA) ne peut être décerné qu’à un(e) candidat(e) ayant fait les deux épreuves.

– Épreuve de langue : durée 3 heures : Traduction avec dictionnaire d’un texte de prose ou de poésie pouvant être en lien avec le thème de l’épreuve de culture ; la compréhension ne suppose pas la connaissance particulière du thème : cela demeure avant tout une épreuve de langue, donc d’analyse du texte.

– Épreuve de culture : durée 1 heure : Questionnaire sur le thème des « Mythes des constellations ». On dénombre 88 constellations dans le ciel, définies à toutes les époques jusqu’à nos jours, que nous pouvons ramener aux 48 que Claude Ptolémée (IIème siècle ap. J.-C.) a recensées dans l’Almageste et qui comprennent les 12 signes du zodiaque et 36 autres constellations. Plus précisément – car le corpus est vaste –, il faudra travailler sur les principales familles de constellations ainsi que sur quelques constellations plus isolées :

. les 12 signes du zodiaque (le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau, les Poissons), dont certains ont des extensions : par exemple, le Taureau avec les Pléiades et les Hyades, le Verseau avec l’Aigle, le Scorpion avec Orion, le Cancer et le Lion avec Hercule, le Sagittaire et le Centaure ;

. des regroupements notoires tels que : Cassiopée, Andromède, Céphée, Persée, Pégase, la Baleine ; Orion, le Grand Chien, le Petit Chien, le Lièvre ; La Grande Ourse, la Petite Ourse, le Bouvier ; Hercule, l’Hydre, la Flèche, l’Aigle, le Dragon, la Voie Lactée ;

. quelques constellations liées à des mythes plus isolés : la Chevelure de Bérénice, le Cocher, le Corbeau et la Coupe, la Couronne Boréale, le Cygne, le Dauphin, Éridan, la Lyre, le Serpent et le Serpentaire

. Bibliographie : La lecture de passages des Fastes et des Métamorphoses d’Ovide, celle d’ouvrages généralistes de mythologie gréco-romaine ainsi que la consultation d’articles de l’Encyclopaedia Universalis apporteront toutes les connaissances générales nécessaires, car il ne s’agit pas de plonger dans la complexité d’ouvrages de spécialistes.

.Webographie :La consultation des sites suivants est surtout recommandée pour commencer :

http://www.cosmovisions.com/constellations.htm

http://cosmobranche.free.fr/MythesConstellations.htm

http://www.cndp.fr/crdp-toulouse/spip.php?article21325

https://mythologica.fr/grec/constellation.htm

https://fermedesetoiles.com/…/les-constellations-dans…

Ensuite, pour aborder chaque mythe, il est possible de partir des articles de wikipedia (avec la prudence scientifique requise !), en n’oubliant pas d’ouvrir les liens internes aux articles. Enfin, il conviendra d’étudier à partir de Google images l’iconographie en rapport avec les mythes, puisque 10 questions sur 20 partent d’un document iconographique (peinture, sculpture, tapisserie, etc.) et supposent une identification des figures représentées.

RÉCOMPENSES Un diplôme de participation sera remis à chaque candidat sur sa demande. Des prix seront remis pour les deux types d’épreuves et selon les catégories des candidats (élèves du 2nd cycle ou étudiants de l’enseignement supérieur) : voyage en Grèce, livres, bons d’achat… offerts par nos sponsores. Trois prix récompenseront les grands gagnants du concours :

. le Prix TULLIANA, décerné au meilleur candidat du 2nd cycle rivalisant en version latine avec les candidats des classes préparatoires et de l’université ;

. le Prix VITA LATINA pour le meilleur candidat toutes catégories sur l’épreuve de culture ;

. le Prix ANTOINE DE NEUVILLE-ARISTA, décerné au meilleur candidat toutes catégories sur les deux épreuves de culture et de langue

.Pour rappel, lors de l’édition 2019 (en l’absence de session 2020 pour cause de pandémie), 52 prix, accessits et encouragements ont récompensé des candidats de 41 établissements !CANDIDATURES Quel que soit le centre où chacun décide de concourir, la candidature doit être individuelle et exclusivement adressée, avant le 7 mars 2021, à l’adresse dédiée : concourseuropeencicero@orange.fr Indiquer impérativement tous les renseignements suivants en reprenant le même ordre :- nom / prénom- établissement- classe ou niveau- épreuve(s) choisie(s)- centre de concours choisi- adresse e.mail personnelle obligatoire (pour contacts ultérieurs et convocation) Les informations données ici sont susceptibles d’être complétées ou corrigées :. sur notre page facebook : https://www.facebook.com/ConcoursCiceroFrance/. sur notre fil twitter : @fr_cicero . e.mail : courrier d’ordre général et inscription au concours : concourseuropeencicero@orange.fr

Bon courage à tou(te)s.

Patrick VOISIN, directeur général, Pascal VASSEUR, directeur-adjoint, et Raphaëlle PIGNARRE, directrice-adjointe du Concours International C.I.C.E.R.O.

Cet article un peu trapu du site Odysseum pourrait bien être clé.

Le doc de synthèse, qui évoluera au fur et à mesure des recherches