La reddition de Vercingétorix entre mythe et histoire

L’article du magazine L’Histoire dont nous avons étudié des extraits, sur les différentes versions de cette reddition

Une image issu du quizz plus haut, pour essayer de comprendre la disposition des lieux

La reddition de Vercingétorix, un diaporama consacré au tableau de Royer (j’ai largement repris le travail de Ph. Smette, conseiller pédagogique)

Siege-alesia-vercingetorix-jules-cesar

Une version récente, celle de la série Rome

Juste pour rire un faux article du Gorafi, sur Christophe Lambert et le film Vercingétorix…

Alésia ou l’ambition de César

Trois chercheurs racontent la tragique épopée du héros Vercingétorix contre César et ses armées. Le récit débute par les événements qui ont incité César à intervenir en Gaule et se poursuit par la rébellion gauloise contre Rome et le choix de Vercingétorix comme chef libérateur. Les tactiques des deux armées en présence et les travaux de défense sont évoqués sur le terrain (lignes fortifiées, campements, redoutes, fossés…). Le siège d’Alésia, les batailles et la défaite des Gaulois, ainsi que la reddition de Vercingétorix aux Romains sont décrits à l’aide de représentations picturales et racontés notamment à l’aide d’extraits du livre 7 de « La Guerre des Gaules ». Une nouvelle identité se dessine pour la Gaule romanisée (nouvelle architecture, routes, nouvelles moeurs…).

Pour une vision un peu différente mais historiquement valable :

Première approche de la traduction avec César

César va nous aider à nettoyer les clichés solidement ancrés dans notre culture par le manuel Lavisse notamment.

Chacun de vous s’est vu attribuer un bout de phrase.

[6,13] A. In omni Gallia eorum hominum, qui aliquo sunt numero atque honore, genera sunt duo.

B. Sed de his duobus generibus alterum est druidum, alterum equitum.

C. Nam fere de omnibus controuersiis publicis priuatisque constituunt, et, si quod est admissum facinus, si caedes facta, si de hereditate, de finibus controuersia est, idem decernunt, praemia poenasque constituunt ;

D. Tantis excitati praemiis et sua sponte multi in disciplinam conueniunt et a parentibus propinquisque mittuntur. Magnum ibi numerum uersuum ediscere dicuntur. Itaque annos nonnulli uicenos in disciplina permanent.

E. Multa praeterea de sideribus atque eorum motu, de mundi ac terrarum magnitudine, de rerum natura, de deorum immortalium ui ac potestate disputant et iuuentuti tradunt.

[6,15] F. Alterum genus est equitum.

G. Hi [..] omnes in bello uersantur, […]

H. Hanc unam gratiam potentiamque nouerunt.

Pour ce bout de phrase, vous allez avoir la traduction (ce n’est pas le cas de vos camarades) et avec l’aide de cette traduction, vous allez réaliser un « chromatorama » (cf. exemple), c’est à dire une traduction par morceau avec analyse grammaticale.

Ce bout de phrase vous apprendra un élément sur le fonctionnement de la société gauloise. César est en effet l’un des rares témoignages directs que nous ayons sur les Gaulois au premier siècle avant J.-C., c’est à dire au moment de la conquête de la Gaule par l’armée romaine. Mais ce bout de phrase ira également à l’encontre de l’un des clichés que nous avons étudié : précisez en quoi il le contredit.

Donc, pour résumer, d’ici 45 mn, il faudrait avoir réalisé le chromatorama de votre bout, l’avoir enregistré dans le commun de la classe et avoir écrit sur feuille le cliché qu’il permet de combattre sur les Gaulois.