Archives pour la catégorie Actualité antique

Avis à la population : qui veut participer au concours Cicero ?

Je vous eBuste_de_femme,_Palmyre,_Syrie_(IIe_siècle)n ai parlé à diverses reprises depuis le début de l’année et nous avons commencé à explorer le thème mais il va falloir nous décider la semaine de la rentrée puisque les inscriptions devront être faites avant le 28 février.

Je vous en dis plus mardi prochain, mais vous pouvez d’ores et déjà regarder l’article qui présente le concours. Il y a 2 ans, un de mes élèves a souhaité participer et il a reçu les encouragements (il était donc parmi les 60 premiers alors qu’il y avait 436 candidats). Il a été accueilli au lycée Henri IV à Paris pour la remise des prix, voyage soutenu par le lycée.

Alors, on se lance ?

Entrons à Palmyre !

Observez cette reconstitution de la ville de Palmyre dans l’antiquité et en particulier du temple de Bêl de Palmyre, détruit en mai 2015 par des terroristes de l’Organisation État Islamique.

Pour le temple de Bel, observez maintenant cette reconstitution réalisée dans le cadre du projet New Palmyra.

  1. Si vous étiez un voyageur grec ou romain en 200 après JC, qu’est-ce qui fait que vous ne seriez pas d’abord dépaysé ?
  1. À bien y regarder, certains éléments vous paraissent bien étranges, lesquels ?
  1. Entourez sur le texte de Paul Veyne dont vous avez les extraits sous les yeux les éléments de réponse aux questions qui précèdent.

Retour vers… le passé, au creux de la terre

Archeologie-Conseil-General-du-Pas-de-Calais-CG62Mardi, nous avons eu la visite d’archéologues du centre départemental d’archéologie du Pas-de-Calais qui nous ont proposé un atelier d’archéologie expérimentale.  Romain et Thibaut, résument ainsi l’atelier auquel ils ont participé en ce 20 janvier :

 

Pendant cette séance, nous avons découvert les différentes facettes du métier d’archéologue. Plus particulièrement, les sépultures depuis le Néolithique jusqu’au Moyen-âge. Nous avons eu la possibilité de faire une activité qui nous a permis d’avoir une idée sur les objets présents dans les sépultures anciennes.

Florian et Antoine ajoutent :

Lors de la présentation de ces objets anciens, nous avons été stupéfaits de la façon dont on pouvait définir l’âge de l’objet découvert.

Les apprentis archéologues ont en effet eu à analyser des radiographies dentaires et des squelettes de bassin pour en déduire l’âge et le sexe d’un défunt retrouvé dans la tombe médiévale dont ils supervisaient la fouille… Deux indices ? Des dents poussant dans la gencive sont visibles sur la radio  et son bassin est comme celui de la photo de droite…