On traduit avec quelques aides surpuissantes 2020 (travail en « présentiel », pas à la maison)

Voici le texte que vous allez traduire (texte Achille aux enfers) :

ἔγνω δὲ ψυχή με ποδώκεος Αἰακίδαο

καί ῥ᾽ ὀλοφυρομένη ἔπεα πτερόεντα προσηύδα·

 » ᾽διογενὲς Λαερτιάδη, πολυμήχαν᾽ Ὀδυσσεῦ,

σχέτλιε, τίπτ᾽ ἔτι μεῖζον ἐνὶ φρεσὶ μήσεαι ἔργον;

475 πῶς ἔτλης Ἄϊδόσδε κατελθέμεν, ἔνθα τε νεκροὶ

ἀφραδέες ναίουσι, βροτῶν εἴδωλα καμόντων; »

« ὣς ἔφατ᾽, αὐτὰρ ἐγώ μιν ἀμειβόμενος προσέειπον·

᾽ὦ Ἀχιλεῦ Πηλῆος υἱέ, μέγα φέρτατ᾽ Ἀχαιῶν,

ἦλθον Τειρεσίαο κατὰ χρέος, εἴ τινα βουλὴν

480 εἴποι, ὅπως Ἰθάκην ἐς παιπαλόεσσαν ἱκοίμην·

οὐ γάρ πω σχεδὸν ἦλθον Ἀχαιΐδος, οὐδέ πω ἁμῆς

γῆς ἐπέβην, ἀλλ᾽ αἰὲν ἔχω κακά. σεῖο δ᾽, Ἀχιλλεῦ,

οὔ τις ἀνὴρ προπάροιθε μακάρτατος οὔτ᾽ ἄρ᾽ ὀπίσσω.

πρὶν μὲν γάρ σε ζωὸν ἐτίομεν ἶσα θεοῖσιν

485 Ἀργεῖοι, νῦν αὖτε μέγα κρατέεις νεκύεσσιν

ἐνθάδ᾽ ἐών· τῷ μή τι θανὼν ἀκαχίζευ, Ἀχιλλεῦ.᾽

« ὣς ἐφάμην, ὁ δέ μ᾽ αὐτίκ᾽ ἀμειβόμενος προσέειπε·

᾽μὴ δή μοι θάνατόν γε παραύδα, φαίδιμ᾽ Ὀδυσσεῦ.

βουλοίμην κ᾽ ἐπάρουρος ἐὼν θητευέμεν ἄλλῳ,

490 ἀνδρὶ παρ᾽ ἀκλήρῳ, ᾧ μὴ βίοτος πολὺς εἴη,

ἢ πᾶσιν νεκύεσσι καταφθιμένοισιν ἀνάσσειν.

Vous allez réaliser vous même un chromatorama.

Ce chromatorama est déjà réalisé de moitié mais il vous faut encore le compléter.

Le voici.

Vous allez vous aider de divers outils.

La traduction juxtalinéaire suivante (que vous avez aussi sur papier).

La traduction du chant XI que vous avez déjà sur papier.

Le dictionnaire de grec qui est dans la barre du haut du site.

Le fabuleux lemmatiseur eulexis

le clavier grec ancien au cas où il faudrait écrire le mot que vous allez lemmatiser

Vous analyserez également toutes les formes verbales de votre morceau (verbes conjugués, à l’infinitif et au participe).

Rendez le résultat de vos travaux via moodle (spécial dédicace à Jules).

Vers le baccalauréat

2 sites utiles

Les conseils de l’académie

La question de traduction

LISTE DES TEXTES

Séquence 1 : Interrogations Philosophiques ; Figures de philosophes

Qui est Socrate ?

Textes étudiés, traduits et commentés :

1. Aristophane – Les Nuées – v.222-239 (Découpage du texte et notes issus du site Mediterranees.net)

2. Platon – Hippias majeur – 290d-291a (Découpage du texte, traduction partielle et notes issus du site Mediterranees.net)

3. Platon, Phédon, 117a-118a (texte grec issu du site Hodoï Elektronikai du site de l’université de Louvain traduction de la suite du passage jusqu’à la fin du dialogue par E. Chambry, Édition Garnier-Flammarion, 1965).

Prolongements :

1. Extraits de l’émission « Les Chemins de la philosophie » par Adèle Van Reeth : « Qui a tué Socrate ? (1/4) Faites entrer l’accusé » du 25/09/2017 avec en particulier une interprétation de notre extrait des Nuées par Jean Poiret et Lucien Rimbourg en 1968.

2. Synthèses proposées par Agnès Vinhas sur le site Mediterranees.net reprises sous formes d’infographies : Les présocratiques, La première Sophistique.

3. Portraits de Socrate : Les tâtonnements philosophiques de Socrate dans sa jeunesse – Platon – Phédon, 96a sqq ; Les distractions de Socrate – Platon – Le Banquet , 174d-175c.

4. Extraits de dialogues de Platon pour présenter les visions de la mort chez le philosophe.

5. Analyse du tableau de Jacques-Louis David, La mort de Socrate, 1787.

Séquence 2 : Interrogations scientifiques

La médecine (séquence prise en charge par Mme Chevron)

Textes étudiés, traduits et commentés :

Œuvres médicales et philosophiques de Galien

1. IX, de « Ἀλλ´ ἡμεῖς γε σαφῶς ἴσμε » à « τῇ δυνάμει τῶν ἐπικρατούντων χυμῶν. »

2. Que les mœurs de l’âme sont les conséquences des tempéraments du corps, « Ὥστε σωφρονήσαντες [καὶ] νῦν γοῦν » à « ὁποίας δὲ φεύγειν. »

Prolongements :

  1. Visite de l’exposition « Au temps de Galien » au Musée Royal de Mariemont, Belgique

2. Extrait de Collection hippocratique, Airs, Eaux, Lieux : le corps mou des Scythes (c. XIX, 4-XXI). Trad. Longhi

3. Molière, Le Médecin Malgré lui, Acte II, scène 4.

4. Rabelais, Gargantua,extrait du ch 23.