Archives pour la catégorie Décadence

Le théâtre de Plaute : vieux débordés et jeunes débauchés

monnaie-plauteSur ce site, on trouve les résumés suivants de quelques pièces de Plaute : quels éléments de scénario récurrents trouve-t-on dans toutes ces pièces ?

ASINARIA : Le jeune Argyrippe a besoin d’argent pour s’acheter une courtisane, Philénie. Avec la complicité de ses esclaves Liban et Léonide et l’assentiment de son père Déménète, il escroque sa mère en détournant le produit d’une vente d’ânes. En échange de sa complaisance, Déménète exige une nuit d’amour avec Philénie. La mère intervient et rétablit l’ordre.
MOSTELLARIA : Un fils de famille dont le père est absent fait la noce avec la complicité d’un esclave, Tranion. Le père revient : pour empêcher que la conduite du fils ne soit découverte, Tranion prétend que la maison est hantée
LES BACCHIS : deux pères refusent la liaison de leurs fils respectifs avec deux courtisanes, les deux Bacchis. Les pères, d’abord abusés, apprennent finalement la vérité. Décidés à châtier les coupables, ils sont, à leur tour, séduits par les attraits des deux jeunes femmes.
CURCULIO : Un leno détient une jeune fille pour un militaire qui a déposé la somme nécessaire à son achat chez un banquier. Curculio (Charançon), un parasite dévoué au jeune homme épris de la demoiselle dérobe au militaire un sceau qui lui permet (à l’aide d’un faux) de s’emparer de la fille. En fait, le militaire et la fille sont frère et soeur. Tout s’arrange.
TRINUMMUS : Le vieux Charmidès, père de deux enfants, part en voyage en laissant ceux-ci à la garde de son ami Calliclès. Celui-ci trompe la confiance du vieillard. A son retour, tout finit par s’arranger.
MILES GLORIOSUS : un soldat fanfaron détient, contre son gré, une jeune fille qui en aime un autre et en est aimée. Avec l’aide d’un esclave, le jeune homme parviendra à récupérer sa maîtresse et à dépouiller le fanfaron.